L'intelligence économique et les détectives privés

Enquêtes & Filatures  7/7j

06 58 02 65 27 

detectiveliotard@gmail.com

 

 

http://www.france24.com/en/20110111-renault-summons-executives-centre-spy-row-unions 
"...les paiements ont été découverts par des détectives privés embauchés par Renault, Le Figaro l'a rapporté sur son site internet lundi soir, sans identifier ses sources.
Les enquêteurs ont découvert un compte en Suisse contenant 500.000 euros (646.000 USD) et un autre au Liechtenstein avec 130.000 euros.
L'argent avait été versé à partir d'une compagnie d'électricité Chinoise ... "

Le savoir faire des détectives privés français n'est plus à démontrer. 

Les agences privées de recherche françaises sont parmis les plus qualifiées du monde !

 

Veille  et  renseignements économiques

Protection du patrimoine informationnel

Cartographie décisionnelle

 

 

Le rapport "Martre"

Le rapport Martre, œuvre collective du Commissariat du Plan intitulée Intelligence économique et stratégie des entreprises (La Documentation Française, Paris, 1994), donne la définition suivante : " L’intelligence économique peut être définie comme l'ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l'information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l'entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts. L’information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l’entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l’atteinte des objectifs définis par l’entreprise dans le but d'améliorer sa position dans son environnement concurrentiel. Ces actions, au sein de l'entreprise, s’ordonnent autour d’un cycle ininterrompu, générateur d’une vision partagée des objectifs de l'entreprise".

 

Différentes définitions

Définition de l’ADBS : « L’intelligence économique est constituée par l'ensemble des concepts, des outils, des méthodologies et des pratiques permettant de mettre en relation, de façon pertinente, différentes connaissances et informations dans la perspective de la maîtrise et du développement de la dynamique économique. Cette mise en relation implique en particulier : une mobilisation des hommes ; un traitement et une analyse de l'information et de la connaissance orientés vers une finalité opérationnelle ; une circulation efficace des informations et des connaissances au sein des organisations concernées. »

Définition de Bernard Besson et Jean-Claude Possin : « L’intelligence économique est la maîtrise concertée de l'information et de la coproduction de connaissances nouvelles. Elle est l’art de détecter les menaces et les opportunités en coordonnant le recueil, le tri, la mémorisation, la validation, l’analyse et la diffusion de l'information utile ou stratégique à ceux qui en ont besoin. Elle impliquera une protection adaptée à tous les stades de son élaboration : acquisition, traitement, exploitation, et au patrimoine en résultant avec une attention particulière aux prémisses […]. Pour l’essentiel, l’intelligence économique est un cycle d’informations dont la finalité est la production de renseignements stratégiques et tactiques à “haute valeur” ajoutée. »

Définition de Philippe Baumard : « L’intelligence économique n’est plus seulement un art d'observation mais une pratique offensive et défensive de l’information. Son objet est de relier entre eux plusieurs domaines pour servir à des objectifs tactiques et stratégiques de l'entreprise. Elle est un outil de connexion entre l’action et le savoir de l'entreprise. »

Définition de Carlo Revelli : « L’intelligence stratégique est un processus de collecte, traitement et diffusion de l'information qui a pour objet la réduction de la part d'incertitude dans la prise de toute décision stratégique. Si à cette finalité on ajoute la volonté de mener des actions d'influence, il convient de parler alors d'intelligence économique. »

Définition de Gabriel Colletis : « L’intelligence économique peut, au niveau d'une entreprise particulière, se définir comme sa capacité à combiner efficacement les réseaux et compétences extérieures en vue de résoudre un problème productif inédit. »

Définition de François Jeanne-Beylot : « ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement, de diffusion de l’information, en vue de son exploitation auquel peuvent être associées des actions d'influence. L’IE est un état d’esprit, son approche dans l’entreprise doit identique à celle de de la qualité ou de l'environnement ».


Agence Patrice LIOTARD

16 bis, rue d'Odessa - B 37 - 75014 Paris

06 58 02 65 27

detectiveliotard@gmail.com

 

Autorisation administrative N°865-1 ARP 26.12.11  délivrée par le Préfet de Police

Assurance Responsabilité Civil Professionnelle

Assurance Protection Juridique

Siren Paris 383 373 891

Diplomé de l'Université Panthéon Assas II

 

TARIFS

SECRET PRO

REGLEMENTATION

ADRESSES

ENTREPRISES

INTEL / ECO

LITIGES E F A

SITEMAP

LIENS PUB

LIENS PUB 1

LIENS PUB 2

MOYENS

ADULTERE

DIVORCE

PENSION

FAMILLES

ACCUEIL

CONTREENQUETE

DDHC

Русский 

English

Български